Aide à la création

C'est quoi le soutien à la création artistique ?

Qui dit spectacles dit création artistique ! Larural accompagne un.e artiste ou un collectif d’artistes dans la réalisation d’un projet original dont la démarche s’inscrit dans un cadre professionnel, de la phase de recherche jusqu’à la diffusion du spectacle devant un public. Cette saison 21-22, c’est 4 équipes artistiques qui seront accompagnées : la Fausse Compagnie avec Sama Leï en septembre 2021, BAKOS en octobre 2021, la Cie Gavial & Pacochère avec le spectacle Le voyage de Bavard et Muet en novembre 2021, Mathieu Despoisse et Etienne Manceau avec le spectacle Pling-Klang en juillet 2022.

Coproduction

L’objet de la coproduction est la mise en commun de moyens financiers et/ou matériels pour servir la création d’un spectacle. Parce qu’avant d’être présenté en public, il faut rémunérer le travail des artistes, des techniciens, des administrateurs, les costumes, les décors, les frais de transports, etc.
Il s’agit donc de faire un apport en numéraire (argent) ou en nature (biens, décors, costumes)

Mise en réseaux / Préachat

En même temps que nous nous engageons à accompagner une création en devenir, nous faisons un apport en ingénierie à travers un partage de connaissances et de compétences : aide sur l’écriture du dossier de création, sur le montage du budget de production, sur la recherche de partenaires à travers nos réseaux professionnels. Ces futurs partenaires doivent eux aussi prendre le risque de faire des apports en coproduction et de programmer le spectacle en devenir sans l’avoir encore vu (préachat) !

Mise à disposition d’un lieu de travail

Pour permettre aux équipes artistiques de fabriquer leurs spectacles dans de bonnes conditions, Larural accueille des artistes en résidence en mettant à disposition un espace de travail et/ou un équipement technique adapté(s) dans des lieux dédiés comme l’Espace Culturel de Créon ou non dédiés comme une école, une abbaye, une église, un parc !
En même temps, Larural prend en charge les frais de route et d’accueil : transport, hébergement, repas. Ces temps de présence restent
un formidable support permettant d’aller à la rencontre de nouveaux spectateurs : présentation publique du travail en cours, rencontres
avec les habitants et/ou des scolaires.

Les résidences / créations

Pris dans les phares - 3e fougère à droite

• Un solo pour une comédienne en forêt

• Résidence de création rémunérée OARA

• Préachat saison 2023/2024

• Du 10 au 15 octobre dans la forêt de Sadirac

• Hébergés au gîte le Vélo Vert à Sadirac

2035. La France fait sa révolution verte.

La consommation de viande a nettement diminué, les centrales nucléaires poussent comme des champignons, les voitures laissent la place au vélo électrique. Les traces des avions dans le ciel disparaissent. Solange est hôtesse de l’air au chômage technique. Convaincue que son empreinte carbone est déplorable, elle entame une reconversion professionnelle. À l’issue d’un entretien avec une conseillère Pôle emploi, elle se lance dans un programme d’auto-formation diplômante par validation d’acquis d’expérience : Gardienne de nature. Seule dans les bois, elle apprendra à vivre en autonomie. Elle devra rendre compte régulièrement de son évolution auprès de l’agence qui, en échange de l’entretien d’une parcelle, lui versera une allocation forêt.

Médiation

Dans le cadre de l’accueil en résidence, une classe de l’école élémentaire de Créon va participer à une demi-journée en immersion dans la forêt avec les artistes pour expérimenter la construction de mini cabanes et l’observation du paysage avec la création de camera obscura.

 

Cie OLA - Si je te dis Sauvage

• Déambulation sauvage en espace public

• Résidence de création rémunérée OARA

• Préachat mars 2024

• Du 10 au 15 octobre à la salle des fêtes de Saint-Léon

• Hébergés au gîte du Domaine d’Ecoline à Sadirac

Si je te dis sauvage est un acte d’urgence et de joie, une révolte, une procession où tout le monde est fou, où tout le monde est décalé, où tout le monde marche, danse, ensemble. Entre carnaval sauvage, fête de la Saint-Jean et manifestation, Si je te dis sauvage est à l’origine un projet artistique à long terme mené en collaboration avec des résidents du foyer de la Miséricorde à Libourne, souffrant d’un handicap psychique.

Si je te dis sauvage est une transe collective qui embarque quatre-vingt personnes dans un rituel, une traversée de l’espace public orchestrée par OLA. La déambulation se termine par l’embrasement d’une sculpture géante créée collectivement. Cette sculpture devient le symbole des maux dont on veut se débarrasser, un acte exutoire qui nous permet d’accueillir les changements nécessaires à venir. 

 

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités